Un Commentaire

  1. j’aimerais remercier Claudine Cardon Hamet pour son colossal travail. A la parution de son livre, j’ai eu la chance de m’entretenir avec elle. Grâce à Claudine, j’ai mis fin à un « héritage » difficile. Dès mon plus jeune âge, j’ai su que mon grand-père était décédé à Auschwitz. Mais pas de trâce, pas de stèle. Rien qu’un « fardeau » transmis malgrès eux par ma mère, oncles, tantes et ma grand-mère.
    Grâce à Mme Cardon Hamet, j’ai mis fin à cette situation. « en donnant la mort à mon grand-père, elle lui a donné la vie ». Cela peut paraître bizarre pour certains..
    Merci, merci Beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.