Cf Article du blog : Les
wagons de la Déportation

Deux déportés du Calvados se sont évadés peu avant Metz : Jean
Lebouteiller
 de Dives-sur-Mer etFélix Bouillonde Caen. 

Ils sont repris par deux gardes-frontière allemands. 

Renvoyés sur Paris, ils sont internés à Romainville puis à Compiègne et, enfin, libérés en janvier 1943.
Le troisième évadé, Julien Bécet (né le 25 novembre 1905 à Paris) de Paris, réussit à se glisser parmi les passagers de la gare de Metz et à échapper à la déportation.


cit de l’évasion de Félix Bouillon et de Jean Lebouteiller (paru page 57 dans « de Caen à Auschwiz » livre réalisé par les élèves et professeurs du collège Paul Verlaine d’Evrecy, ceux du lycée Malherbe de Caen et l’Association «Mémoire Vive»).

Sources

  • Témoignage de Félix Bouillon.
  • Bureau des archives des conflits contemporains (BAVCC), Ministère de la Défense, Caen (dossiers individuels consulté en 1991 et juin 1992).
  • Photo d’un wagon à bestiaux utilisé pour le transport des déportés (© FMD).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.